Libre cours à la société

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, mai 5 2006

Jouer sur les mots

En conférence de presse, le ministre Corbeil a précisé que la limite de 10 % imposée comme «maximum» dans le texte de présentation de son sous-ministre et dans le texte de la stratégie devait en réalité être compris comme un «minimum». Aucun amendement au texte officiel n'a toutefois été apporté.

Relance des méga-projets hydroélectriques, Le Devoir du 5 mai 2006

On parle d'une limite de 10% de puissance provenant de l'énergie éolienne par rapport à la puissance d'énergie provenant du développement de la filière hydro-électrique.

Le maximum est un minimum. Faudrait que Gilles ''Jobineries'' Jobin se penche sur l'aspect mathématique de ça :-)

mercredi, février 1 2006

À lire

Très émouvant texte, d'un membre de la famille Jobin.

Content de voir qu'il n'y a pas que moi qui voit le bon côté des choses.

lundi, janvier 23 2006

Si la tendance se maintient...

... je vais encore aller me coucher sans savoir qui est mon député !

Incroyable, à l'heure où on se parle (23h48), il y a seulement 96 bureaux de votes de dépouillés sur 223 pour la circonscription de Ahunstic. Si je compare à une circonscription similaire de Montréal, Rosemont-Petite-Patrie, il y a actuellement 206 bureaux sur 228 de dépouillés.

Ça fait deux élections où c'est le même manège qui se répète. Faudrait leur montrer à compter plus vite les bulletins de vote. Suffit de regarder où le X est placé.

Remarquez, la dernière fois qu'on a essayé avec des machines, c'était guère mieux. :-)

Mise à jour: c'est Maria Mourani, du Bloc Québécois, qui a remporté la victoire dans Ahunstic finalement.

mardi, janvier 17 2006

La culture libre, à Indicatif Présent

Entretien intéressant sur le mouvement pour la culture libre entre Nicolas Langelier et Marie-France Bazzo à Indicatif Présent hier. Vous pouvez l'écouter en ligne ici. C'est assez rare que c'est expliqué "lentement" comme cela. Ça donne un bon éclairage pour les néophytes. Quelques raccourcis un peu rapides, mais c'est tout de même intéressant.

mercredi, septembre 28 2005

Eau-rrible...

Si vous avez pas vu le reportage sur l'épuration des eaux usées à l'émission Enjeux hier soir, je vous le conseille fortement.

C'est épeurant et déprimant à souhait.

En regardant tout cela, et en voyant tous les problèmes qu'apporte le fait de ne pas désinfecter les eaux usées, je me demande vraiment pourquoi on ne passe pas à l'action.

Bien sûr, ça va coûter cher. Sauf que ces eaux usées rejetées en rivière sans désinfection demandent ensuite à être traitées dans les usines de filtration et ça aussi demande énormément de moyens techniques parce que justement, les eaux qu'on ramasse dans les rivières sont contaminées au maximum par... les eaux "propres" rejetées par les usines de traitement des eaux usées.

Voilà un exemple de choix collectif qu'il ne faudrait pas tarder à faire. En voyant cela, on se demande juste comment cela se fait-il qu'un drame comme celui de Walkerton ne se soit pas encore produit au Québec...

Mise à jour, 29 sept:

Pour ceux qui cherchent les liens directs vers les diverses parties du reportage, les voici:

Propulsé par Dotclear